Cours annulés à Auxence Contout : "des conditions de travail inacceptables"
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
EDUCATION

Cours annulés à Auxence Contout : "des conditions de travail inacceptables"

Gaetan TRINGHAM (g.tringham@agmedias.fr)

Ce 8 mars, le collège Auxence Contout, à Cayenne, a été contraint à la fermeture ponctuelle. En cause, les intempéries du jour et le peu d'assistants d'éducation ayant répondu présent. Les professeurs déplorent " des conditions de travail inacceptables et dangereuses pour les élèves et les personnels ".

Nouvelles inondations ce jour au collège Auxence Contout © DR

 Le collège Auxence Contout à Cayenne, contraint à la fermeture ce jour. "Seulement 4 assistants d'éducation présents sur 10 attendus. La sécurité des élèves n'est pas garantie. Les cours du site principal sont annulés ce jour. Les cours du site annexe ont lieu normalement", informe Myrtha Cattier, la principale de l'établissement dans un mail envoyé ce 8 mars. Contacté par téléphone, Myrtha Cattier ajoute que certains assistants sont absents pour raisons de maladie. 

En plus du manque de personnel, le collège a constaté une "montée des eaux importante au niveau du bâtiment C", ajoute la principale.

En réponse à cela, les professeurs d'Auxence Contout réitèrent leur mécontentement quant aux conditions de travail auxquelles sont exposées les élèves et le personnel. Dans un tract approuvé par 79 professeurs, refusé par 5 (et 2 abstentions) les enseignants déplorent "des conditions de travail inacceptables et dangereuses pour les élèves et les personnels".
 
Le tract met en avant cela :
- Depuis plus de dix ans, le bâtiment C du site principal est inondé en saison des pluies. Conséquences :
•        Des enfants avec des chaussures et chaussettes trempées pendant toute la journée.
•        La fermeture du bâtiment lorsque l’eau est trop montée (donc perte d’heures de cours pour les élèves).
- Depuis septembre, des connexions internet rares engendrent des problèmes pour la communication avec les familles (principalement pour la Vie scolaire, les infirmières et l’assistante sociale).
- Depuis plusieurs semaines, des salles du site annexe sont parfois privées d’électricité.
- Enfin toujours autant d’insécurité aux abords du collège.
"Ceci est inadmissible", ajoutent-ils ensuite. "Malgré tout, nous continuons notre travail et ne sommes pas en grève, car nos élèves ont déjà perdu beaucoup d’heures de cours à cause de la situation sanitaire", conclut le message.