Permis de chasse : la fronde gagnera-t-elle les maires ?
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

Permis de chasse : la fronde gagnera-t-elle les maires ?

Marie GUITTON
Le collectif des chasseurs de Guyane a organisé une conférence de presse avec les maires de Roura et de Cayenne vendredi (MG)
Le collectif des chasseurs de Guyane a organisé une conférence de presse avec les maires de Roura et de Cayenne vendredi (MG)

Le collectif des chasseurs de Guyane souhaite remplacer le tout nouveau permis de chasse par une « carte régionale » . Les maires sont invités à donner leur avis cette semaine.

. « En tant que maire de Roura, c'est un permis qui ne me va pas. » Les premiers élus des communes de Guyane, emmenés par le président de l'association des maires David Riché, recevront après-demain le collectif des chasseurs de Guyane.
Marie-Laure Phinéra-Horth, la maire de Cayenne, soutient déjà leur demande de remplacer le permis de chasse instauré récemment en Guyane par une « carte régionale » . À Sinnamary, l'édile Jean-Claude Madeleine regrette, lui, l'implication logistique des municipalités dans la procédure. Feront-ils front commun contre la préfecture ?
« Les élus ont souhaité un meilleur contrôle des armes à feu, remarque Mathias Ott, le sous-préfet pour les communes de l'intérieur. C'est le sénateur Antoine Karam qui est à l'initiative de l'application du permis de chasse en Guyane. 1200 demandes ont déjà été enregistrées dans les mairies et 200 permis on