Montagne d’or divise encore

Montagne d’or divise encore

 Après les déboires politiques et judiciaires, l’inspiration verte ? En juillet, la cour administrative d’appel de Bordeaux a rejeté l’appel du ministre de l’Economie contre le jugement de première instance du tribunal administratif de Cayenne qui avait relancé le projet. Montagne d’or, mine aurifère industriel à ciel ouvert prévue à 125 km au sud de Saint-Laurentdu-Maroni, a dans ce cadre fait l’objet d’une nouvelle communication d’Orea Mining, qui détient 45% de la joint-venture, sous le...

franceguyane.fr 1164 mots - 18.09.2021
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir