Sur leboncoin.fr, 400 euros la brique du bagne
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

Sur leboncoin.fr, 400 euros la brique du bagne

Karin SCHERHAG
L'annonce de Nicolas a été mise en ligne fin octobre. Alerté de son contenu inapproprié par la Direction des affaires culturelles, Leboncoin a néanmoins refusé de la retirer (KS)
L'annonce de Nicolas a été mise en ligne fin octobre. Alerté de son contenu inapproprié par la Direction des affaires culturelles, Leboncoin a néanmoins refusé de la retirer (KS)

Nous avons pris contact avec l'un des nombreux vendeurs qui distillent sans scrupule des morceaux de patrimoine guyanais sur les sites marchands. Après quelques échanges de mails, l'affaire était conclue.

On trouve de tout sur les sites marchands que sont Ebay et Leboncoin. Des bonnes surprises, comme des mauvaises. Ainsi, en tapant les mots « brique îles du Salut » dans un moteur de recherche, on arrive directement sur les annonces laissées par des gens peu scrupuleux. Comme Nicolas (1), un Lyonnais qui se targue de posséder une « brique ORIGINALE du bagne de Guyane » . Dans la description, le pseudo vendeur explique que cette brique « en bon état » provient de l'île Royale et qu'elle est frappée des lettres A et P pour administration pénitentiaire.
L'annonce ne comporte pas de prix, Nicolas exige en revanche des « offres sérieuses » car, écrit-il, « je connais sa valeur » . Nous décidons de prendre contact avec lui, en nous faisant passer pour un acheteur potentiel. Là encore, « Nico » nous demande de faire une offre. Nous nous hasardons à proposer 400 euros. Bingo, le poisson est ferré! « Je suis impressionné car vous êtes bien la première personne qui me contacte et qui connaît « réellement » le prix de cet objet rare. En effet, la fourchette de prix est entre 400 et 600 euros pour le « AP » et près de 1 500 euros pour le « papillon » , très rare à trouver » , nous répond-t-il. Comment peut-il y avoir un prix « réel » pour un objet volé, recelé et qui n'a rien à faire sur un site marchand ? Mystère. Nous continuons à jouer le jeu et nous intéressons discrètement à sa provenance. Par chance, notre vendeur est bavard et très fier de son coup. Il nous explique avec moult détails avoir fait son service militaire...