Commémoration du 8 mai 1945
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
Histoire

Commémoration du 8 mai 1945

Gérôme GUITTEAU ; g.guitteau@agmedias.fr

Les jeunes sapeurs pompiers de Cayenne et de Rémire-Montjoly étaient à l'honneur de la commémoration de la capitulation allemande lors de la seconde guerre mondiale, il y a 77 ans. Elle s'est tenue en fin de matinée, place du coq, devant la halle du marché de Cayenne. Le 9e Rima (régime d'infanterie de marine) a défilé devant notamment la sénatrice Marie-Laure Phinéra-Horth et le préfet Thierry Queffélec.

La commémoration de la victoire des alliés contre les nazis, en Europe, le 8 mai 1945 a offert un beau soleil aux Cayennais-es. @Nicolas Gautier / Forces armées en Guyane © @Nicolas Gautier / Forces armées en Guyane

Les jeunes sapeurs pompiers (entre 11 et 18 ans) de Rémire-Montjoly et de Cayenne occupaient les places d'honneur de la cérémonie. © @ G. Guitteau

Le sérieux et la concentration étaient de rigueur, ce dimanche matin, dans les ranges des jeunes sapeurs pompiers. Un bel engagement qui peut se découvrir lors des stages de troisième. © @ G. Guitteau

Casquette rouge de rigueur pour les jeunes sapeurs pompiers, alors que le soleil éclate dans le ciel cayennais. Un éclat si rare cette année qu'aucun adolescent n'osait se plaindre. © @ G. Guitteau

Le préfet Thierry Queffélec et la sénatrice Marie-Laure Phinéra-Horth ont honoré la mémoire des combattants de la seconde guerre mondiale, ce dimanche 8 mai, à Cayenne. © @Nicolas Gautier / Forces armées en Guyane

Des anciens combattants guyanais étaient présents sur la place du coq, le monument aux morts pour la France. D'autres tragédies se sont déroulées sur cette place bien avant les deux guerres mondiales, notamment des peines de mort exécutées à l'encontre de Noirs marron rattrapés ou trahis au XVIIIe et XIXe siècles. © @ G. Guitteau

La fanfare Andante de Cayenne et les élèves de l'école Marie-Lucette Boris du quartier Mirza ont joué pendant la commémoration du 8 mai 1945. © @ G. Guitteau

Des membres de l'association d'intégration et d'accueil des Hmong en Guyane étaient présents lors ds-es festivités. C'est une tradition qui rappelle l'engagement de ce peuple aux côtés des forces armées françaises au Laos pendant les guerres d'indépendance en Asie du sud-est. © @ G. Guitteau

Le 9e Rima, régiment d'infanterie de marine, a défilé pendant la cérémonie. Les militaires du Rima sont surnommés les Marsouins. © @ G. Guitteau


Les jeunes sapeurs pompiers (entre 11 et 18 ans) de Rémire-Montjoly et de Cayenne occupaient les places d'honneur de la cérémonie. • @ G. Guitteau
Le sérieux et la concentration étaient de rigueur, ce dimanche matin, dans les ranges des jeunes sapeurs pompiers. Un bel engagement qui peut se découvrir lors des stages de troisième. • @ G. Guitteau
Casquette rouge de rigueur pour les jeunes sapeurs pompiers, alors que le soleil éclate dans le ciel cayennais. Un éclat si rare cette année qu'aucun adolescent n'osait se plaindre. • @ G. Guitteau
Le préfet Thierry Queffélec et la sénatrice Marie-Laure Phinéra-Horth ont honoré la mémoire des combattants de la seconde guerre mondiale, ce dimanche 8 mai, à Cayenne. • @Nicolas Gautier / Forces armées en Guyane
Des anciens combattants guyanais étaient présents sur la place du coq, le monument aux morts pour la France. D'autres tragédies se sont déroulées sur cette place bien avant les deux guerres mondiales, notamment des peines de mort exécutées à l'encontre de Noirs marron rattrapés ou trahis au XVIIIe et XIXe siècles. • @ G. Guitteau
La fanfare Andante de Cayenne et les élèves de l'école Marie-Lucette Boris du quartier Mirza ont joué pendant la commémoration du 8 mai 1945. • @ G. Guitteau
Des membres de l'association d'intégration et d'accueil des Hmong en Guyane étaient présents lors ds-es festivités. C'est une tradition qui rappelle l'engagement de ce peuple aux côtés des forces armées françaises au Laos pendant les guerres d'indépendance en Asie du sud-est. • @ G. Guitteau
Le 9e Rima, régiment d'infanterie de marine, a défilé pendant la cérémonie. Les militaires du Rima sont surnommés les Marsouins. • @ G. Guitteau