[TRIBUNE] Le monde d’après : finiront-ils par comprendre que nos accents sont une richesse ?
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

[TRIBUNE] Le monde d’après : finiront-ils par comprendre que nos accents sont une richesse ?

Un journal, c’est aussi un espace de liberté et d’expression libre. Nous vous proposons, ici, de renouer avec nos « pages Débats », en nous envoyant vos tribunes, vos prises de position, vos avis à l’adresse mail france.guyane@agmedias.fr. Retrouvez ici, la tribune de Gilles Djéyaramane.

La nomination de Jean Castex aux fonctions de Premier Ministre de notre pays en juillet dernier a étonné plus d’un d’entre nous. Si le parcours du Premier Ministre ainsi que sa faible notoriété ont  attiré l’attention des observateurs, un autre aspect a occupé l’espace médiatique. Il s’agit de son accent provincial, marqueur quasi indélébile de ses origines. Oui, Jean Castex assume son accent à l’image d’une Christiane Taubira, d’un Jean Lassalle ou d’un Jean-Michel Aphatie. Aujourd’hui, avec le temps et certainement avec la gravité de la situation sanitaire, économique et sociale, cette particularité semble enfin se gommer peu à peu. Il n’y a plus de place pour le superflu. Espérons qu’il s’agit d’un mouvement de fond.

La question des accents est une question délicate dans notre République marquée