Mourir coûte cher

Mourir coûte cher

HAÏTI. Aspasie Tanis vit au jour le jour, au bord de l'expulsion, raclant un dérisoire butin de la vente de paquets de spaghettis et de biscuits devant sa petite cabane en dur dans la capitale d'Haïti, Port-au-Prince. La mort de son père, décédé d'un...

Suivez l'info en temps réel
sur l'appli France-Guyane!

Télécharger