L'histoire des enfants du fleuve s'écrit au présent

L'histoire des enfants du fleuve s'écrit au présent

Sarah DRUET

Pour eux, l'accès à l'éducation et à la santé ne va pas de soi. Une situation que décrit Elisabeth Godon dans son dernier ouvrage.

Tous les enfants de la République française ont droit à la santé et à l'éducation (...) Il est une fois, en France, aujourd'hui, un département où plusieurs milliers d'enfants sont privés de l'accès à ce droit. Ils vivent et sont scolarisés sur la rive française du fleuve Maroni, frontière naturelle entre le Surinam et la Guyane. » L'histoire aurait pu commencer comme...

Suivez l'info en temps réel
sur l'appli France-Guyane!

Télécharger