L'ambassadeur de la biguine se frotte à la harpe
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

L'ambassadeur de la biguine se frotte à la harpe

Propos recueillis par Nubiane
France-Guyane : Quel rapport entretenez-vous avec la Guyane ?
Barel Coppet : C'est un pays que j'aime beaucoup, où j'ai mes habitudes mais aussi des amis comme Les Mécènes et Jean-Claire Anni, qui m'appelle d'ailleurs son « petit frère ». Je l'ai rencontré au festival de la clarinette en Martinique vers 1988. Je viens en Guyane en touriste mais aussi pour le festival de la