Grosse claque pour la désunion de la gauche

Grosse claque pour la désunion de la gauche

Thomas FETROT

SAINT-LAURENT. Une liste PSG/PS, une autre MDES/Verts, la gauche a sans doute été sanctionnée pour s'être trop éparpillée lors de cette élection municipale.

Certes, Saint-Laurent n'est pas réputée pour être un bastion de la gauche. Certes, l'élection municipale dans la sous-préfecture est sans doute plus une affaire d'homme que de parti. Certes. Il n'empêche, la gauche a quand même pris une belle gifle, une claque cinglante, une somptueuse veste. Que ce soit celle de Jean-Elie Panelle (PSG/PS), ou celle d'Alain Panelle (Ensemble, unis pour le changement)....

Suivez l'info en temps réel
sur l'appli France-Guyane!

Télécharger