Saint-Georges de l'Oyapock : une course transfrontalière pour la fraternité
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
SPORTS

Saint-Georges de l'Oyapock : une course transfrontalière pour la fraternité

Claude Joseph et EHA

Après deux années d'absence pour cause de crise sanitaire, la course fraternelle de l'Oyapock était de retour ce samedi, reliant les berges Françaises et Brésiliennes.

"Veniciu", vainqueur du 1Okm © Claude Joseph

© Claude Joseph

© Claude Joseph

© Claude Joseph

© Claude Joseph

© Claude Joseph

© Claude Joseph

© Claude Joseph

© Claude Joseph

© Claude Joseph

© Claude Joseph

© Claude Joseph

© Claude Joseph

© Claude Joseph

© Claude Joseph

© Claude Joseph

© Claude Joseph

© Claude Joseph

© Claude Joseph

© Claude Joseph

© Claude Joseph

© Claude Joseph

© Claude Joseph

© Claude Joseph

© Claude Joseph

© Claude Joseph

© Claude Joseph

© Claude Joseph

© Claude Joseph

© Claude Joseph

© Claude Joseph

© Claude Joseph

© Claude Joseph

© Claude Joseph

© Claude Joseph

© Claude Joseph

© Claude Joseph

© Claude Joseph

© Claude Joseph

© Claude Joseph

© Claude Joseph

Ce samedi 25 juin autour de 16h, près de 900 coureurs ont pris le départ de cette course binationale depuis le pont transfrontalier de l'Oyapock. Le départ à était donné avec près d'une heure de retard pour cause de forte chaleur, mais pas de quoi gâcher la fête, ni le spectacle.

Au programme : un parcours de 5 et un autre de 10km, s'étendant des deux côtés de la frontière.

Claude Joseph


Côté masculin, et comme à chaque édition, c'est un coureur brésilien (de 43 ans) qui a remporté l'épreuve reine du 10km : en 39 minutes et 36 secondes. Le premier Français, Selbreil Thomas (42 ans), arrive en troisième position avec un temps de 41 minutes et 55 secondes.

C'est du côté féminin que la France s'illustre, avec une première position glânée par Tayeb Sabrina (42 ans) sur le 10 km : en 42 minutes et 50 secondes. La troisième position est elle aussi Française puisque Vanessa Chiemsky (32 ans) a bouclé la course en 49 minutes et 37 secondes.


Claude Joseph


Sur le 5km, la France fait carton plein avec une première position obtenue en féminine par Clarisse Hoarau (23 ans), en 20 minutes et 41 secondes. Et une première position masculine obtenue par Jean-Wilson Sterlin (37 ans), en 17 minutes et 38 secondes.

Claude Joseph

Mais au delà de la performance sportive, c'est bien l'amitié, la fraternité et la solidarité entre les deux rives qui étaient à l'honneur.

Et pour conclure la course, les coureurs ce sont retrouvés sur un même pied d'égalité... puisqu'ils ont tous été aspergés d'eau par les pompiers Brésiliens à leur arrivée.


9
• Claude Joseph
• Claude Joseph
• Claude Joseph
• Claude Joseph
• Claude Joseph
• Claude Joseph
• Claude Joseph
• Claude Joseph
• Claude Joseph
• Claude Joseph
• Claude Joseph
• Claude Joseph
• Claude Joseph
• Claude Joseph
• Claude Joseph
• Claude Joseph
• Claude Joseph
• Claude Joseph
• Claude Joseph
• Claude Joseph
• Claude Joseph
• Claude Joseph
• Claude Joseph
• Claude Joseph
• Claude Joseph
• Claude Joseph
• Claude Joseph
• Claude Joseph
• Claude Joseph
• Claude Joseph
• Claude Joseph
• Claude Joseph
• Claude Joseph
• Claude Joseph
• Claude Joseph
• Claude Joseph
• Claude Joseph
• Claude Joseph
• Claude Joseph
• Claude Joseph