Le Maroniman, triathlon « ouvert à tout le monde »
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
SPORTS

Le Maroniman, triathlon « ouvert à tout le monde »

Samuel ZRALOS

Du sang (un peu), de la sueur (beaucoup) et pas mal de rires étaient au programme de la sixième édition du triathlon Maroniman, ce dimanche à Saint-Laurent du Maroni.

Et c'est parti pour une traversée du Maroni ! © Crédits photos : Samuel Zralos, Marie Luserga, Emilie Augé-Laribé

Le podium féminin © Crédits photos : Samuel Zralos, Marie Luserga, Emilie Augé-Laribé

Le podium masculin © Crédits photos : Samuel Zralos, Marie Luserga, Emilie Augé-Laribé

Après la nage, place au vélo © Crédits photos : Samuel Zralos, Marie Luserga, Emilie Augé-Laribé

Et à l'arrivée, c'est Sébastien Tableau qui fait honneur à son dossard © Crédits photos : Samuel Zralos, Marie Luserga, Emilie Augé-Laribé

7h30 sur l'i?le aux lépreux, les compétiteurs s'installent sur la ligne de départ © Crédits photos : Samuel Zralos, Marie Luserga, Emilie Augé-Laribé

À peine le temps de reposer le cycle... © Crédits photos : Samuel Zralos, Marie Luserga, Emilie Augé-Laribé

Qu'il faut déjà se mettre à courir © Crédits photos : Samuel Zralos, Marie Luserga, Emilie Augé-Laribé

 Pendant une heure environ, en équipe ou seuls, les participants du Maroniman ont enchaîné nage dans le Maroni depuis l'ile aux lépreux jusqu'à Balate, 25 kilomètres de vélo sur la route de Saint Jean et 6,5 kilomètres de course autour du quartier la Charbonnière, ce dimanche matin.

A l'arrivée, c'est Sébastien Tableau, le principal organisateur de l'événement avec l'association ASL Maroni, qui l'a emporté