Le basket dans les gènes
BASKET-BALL

Le basket dans les gènes

Ingrid SSOSSÉ
Dans la famille Marigard, les efants ont un ballon dans les mains dès le plus jeune âge (IS)
Dans la famille Marigard, les efants ont un ballon dans les mains dès le plus jeune âge (IS)

Chez les Marigard, le basket se pratique en famille depuis de nombreuses années.

Les Marigard habitaient la cité Floralies, où il y avait un terrain de basket. « A l'époque, M. Martin venait dans les cités pour nous inciter à faire du sport » , se souviennent les quatre frères et quatre soeurs. « D'ailleurs, il a créé le club de Saint-Georges, qui s'entraînait à la cité. »
Le frère aîné a commencé à y jouer, ce qui a influencé ses frères et soeurs. « Mon frère jouait à la Tour, il nous entraînait et nous a donné envie de jouer au basket » , explique Christian. Serge, passionné par ce sport, est d'ailleurs décédé en jouant sur le terrain de...

Suivez l'info en temps réel
sur l'appli France-Guyane!

Télécharger