Iracoubo, une proie facile
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

Iracoubo, une proie facile

Ange MARÉCHAL

Dans le choc des promus, la décision s'est faite au cours de la seconde mi-temps. Elle a été largement dominée par l'AS Black Stars, plus technique balle aux pieds.

BLACK STARS 2 - EF IRACOUBO (0-0). Invaincue depuis deux journées, l'AS Black Stars recevait l'autre promu, l'Etoile Filante d'Iracoubo, qui, elle, revenait d'une défaite - qu'elle disait de sa très grande faute - face à l'AS Agouado.
Dans l'idée de se racheter de ce faux pas, Albert Golitin et ses coéquipiers démarraient en trombe cette partie, menaçant le portier des locaux d'entrée de jeu par un tir canon de Darios, qui frôla le montant. En face, Miguel Haabo, Mimba, Sheraten Galimon, Cardoso et Wilfried Galimo, qui maîtrisent assez bien le cuir, cherchaient la faille dans le secteur défensif d'Iracoubo, qui déjà, se montrait assez fébrile par moments. Aux relances approximatives ou précipitées de la défense d'