Une mobilisation qui a du mal à décoller
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
Société

Une mobilisation qui a du mal à décoller

Samuel ZRALOS, france.guyane@agmedias.fr
Ceog panneau mis à terre
Les manifestants contre l'emplacement de la CEOG ont mis à terre, mercredi, le panneau du chantier de la future centrale • SZ

Depuis quatre ans maintenant que les Kali’na de Prospérité et leurs alliés épars - villages amérindiens, quelques militants écologiques - s’opposent à l’installation d’une centrale électrique, force est de constater que la mobilisation peine à s’élargir au-delà de sa base.

Les photos du mouvement de lutte contre la centrale de l’Ouest guyanais (CEOG) parlent d’elles-mêmes : une grande majorité d’Amérindiens, des Bushinengue et Créoles presque absents de l’image.