"Nous ne pouvons pas regarder la Guyane mourir ainsi et vaquer à nos petits loisirs !"
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
Hommage

"Nous ne pouvons pas regarder la Guyane mourir ainsi et vaquer à nos petits loisirs !"

La rédaction
L'auteure-comédienne guyanaise adresse un poème sur la mort tragique de Keshore "Andy" Ramkaran.
L'auteure-comédienne guyanaise adresse un poème sur la mort tragique de Keshore "Andy" Ramkaran. • SITE OFFICIEL DE EMMELYNE OCTAVIE

Emmelyne Octavie, auteure-comédienne guyanaise, a rédigé un poème en hommage à Keshore «Andy» Ramkaran, assassiné ce matin de deux balles dans le thorax. L'épouse du défunt, Youbise Bogé, était très proche de la famille de l’artiste. Dans ce poème, elle exprime sa consternation face à un appel au secours resté sans réponse, dans notre journal, il y a déjà un mois, par la victime et sa femme.

Emmelyne Octavie, auteure-comédienne guyanaise est une amie de la famille Ramkaran, dont le père a été assassiné ce mercredi 10 août, dans sa boulangerie de Matoury, après quatre tentatives. “ Aujourd’hui c’est ma famille qui est en larme. C’est une vie arrachée pour rien ", s'émeut la poétesse.

Voici le poème écrit par la Mananaise. Un message écrit avec tristesse et colère :

À chaud on écrit froid !
Andy ne s’appelait pas Alicia
Andy n’avait pas les yeux bleus
Andy ne venait pas de la Haute-Vienne
Andy n’était pas fils de....
Alors quand Andy a crié à l’aide
Il y a à peine 1 mois de cela
Quand sa compagne a crié

« AU SECOURS ! »

Parce que leurs vies étaient en danger
La justice et ses faibles de l’ordre ont fait ce qu’ils ont toujours fait en Guyane

« NE RIEN FAIRE ! »

Quand ce couple a pu s’exprimer sur un média, faisant part de leur peur,
les anonymes notoires qui aiment commenter dans le vent avaient déjà eux aussi abattu Andy !
Elle est là cette Guyane que l’on aime tant, gisante au sol...
Cette Guyane où tout fout le camp
Où le courant passe mal et la violence très bien !
Cette Guyane où la justice ne fonctionne pas pour tout le monde visiblement.
Ça saigne dehors mais on s’ambiance !
Andy n’était pas qu’un chef d’entreprise, c’était un fils, un papa, un mari il y a encore quelques heures.
La mort d’Andy c’est aussi celle du pays.
Nous ne pouvons pas regarder la Guyane mourir ainsi et vaquer à nos petits loisirs !
Youbise, je partage ta douleur en ce jour qui réveille ma colère !
Vous aviez hurlé « À L’AIDE ! »
Vous aviez demandé de l’aide... !
Et puisque la justice des hommes est incompétente que le ciel rende la sienne et accueille Andy dans les bras éternels !

Mes pensées à la famille
Emmelyne Octavie, 10 août 2022