Le Centre Météorologique de Guyane tire la sonnette d’alarme
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
SOCIÉTÉ

Le Centre Météorologique de Guyane tire la sonnette d’alarme

S.R.
Le services des prévisionnistes fonctionne actuellement en effectif réduit.
Le services des prévisionnistes fonctionne actuellement en effectif réduit. • S.R.

 La politique de réduction des effectifs entamée par Météo France au Centre Météorologique de Guyane entraîne des perturbations importantes dans l’ensemble des services aux Antilles et sur notre territoire.


Un nouvel appel à la grève a été lancé ce lundi, suivant de près le premier message d'alerte formulé par l'intersyndicale qui représente les services météorologiques aux Antilles et en Guyane. Au début du mois, la quasi-totalité des prévisionnistes des centres météorologiques de la zone était vent debout face à la nouvelle organisation du service guyanais. Alors qu’elle devrait compter sept agents pour que la permanence fonctionne “H24”, la “cheville ouvrière” du Centre Météorologique de Guyane (CM973) affiche au bas mot des effectifs bien plus maigres.

Depuis près d’un an, deux départs à la retraite et plusieurs mutations