« Ici, les femmes se battent »

« Ici, les femmes se battent »

Propos recueillis par Johane ALVAREZ
(J.Al.)
(J.Al.)

Toute la semaine, des Kourouciennes s'expriment sur la Journée de la femme. Élodie Mendibil, 33 ans, est infirmière, à la recherche d'un emploi. Jeune maman de deux enfants, une fille de 4 ans et un garçon de 2 ans, elle est arrivée à Kourou en août.

Le 8 mars, c'est la Journée de la Femme. Cela vous intéresse-t-il ?
KOUROU. Je savais que la Journée de la femme existait, mais je ne m'étais jamais impliquée. C'est la première fois que je me sens concernée. Je suis maman, je suis diplômée. La Journée...

Suivez l'info en temps réel
sur l'appli France-Guyane!

Télécharger