Centrale du Larivot : les travaux « peuvent reprendre », décide le Conseil d’Etat
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

Centrale du Larivot : les travaux « peuvent reprendre », décide le Conseil d’Etat

S.R. (s.reffe@agmedias.fr)
Arrêtés au stade du terrassement, les travaux ont été suspendus le 27 juillet 2021.
Arrêtés au stade du terrassement, les travaux ont été suspendus le 27 juillet 2021. • S.R.

 Suspendus depuis le 27 juillet 2021 après une décision du tribunal administratif de Cayenne, les travaux de la centrale du Larivot vont pouvoir reprendre leur cours. Le Conseil d’Etat annule ce jeudi 10 février la suspension de l’autorisation environnementale de la future centrale électrique, censée remplacer la centrale électrique de Degrad-des-Cannes.

 Ce qui était considéré comme une victoire par les associations de protection de l’environnement vient d’être définitivement écarté par le Conseil d’Etat. Par une décision rendue ce jeudi 10 février, l’échelon suprême de la juridiction administrative annule la suspension de l’autorisation environnementale de la future centrale électrique du Larivot.
Le 27 juillet, les travaux, encore au stade de terrassement, avaient été suspendus par une décision du tribunal administratif de Cayenne, saisi en référé-suspension