46 croix plantées à la place des Palmistes

46 croix plantées à la place des Palmistes

P.R.

 Dans la nuit de jeudi à vendredi, un artiste anonyme a planté 46 croix – représentants les 46 meurtres depuis janvier 2016 en Guyane – sur la place des Palmistes. Nous avons pu entrer en contact avec lui. 

Stupeur et surprise ce matin pour les Cayennais. La place des Palmistes, au cœur de la ville, a été ornée de croix blanches la nuit dernière. 46 croix précisément. Il s’agit de l’œuvre d’un artiste. Celui-ci a contacté France-Guyane pour expliquer son geste et souhaite rester anonyme. « Il s’agit d’une œuvre à message social. Les 46 croix représentent les 42 meurtres commis en 2016 et les 4 autres commis depuis janvier en Guyane », commente notre artiste.
A l’aide de palettes et de peinture blanche, celui-ci, avec ses camarades, ont confectionné ces croix avant de les disposer cette nuit. « C’est un rappel au pourquoi du mouvement social qui touche actuellement la Guyane. On compte nos morts ici. C’est ça qui a engendré l’action des 500 frères. 46 personnes ont été sacrifiées. Bonnes ou mauvaises, ce sont les victimes du système ». Raison pour laquelle les croix ont été disposées comme dans les cimetières militaires américains.
« C’est un message pour la France », explique l’artiste, qui dit n’avoir pas choisi la date du vendredi Saint : « C’est une sorte de hasard mystique, nous étions juste prêts. Mais l’idée date de la fin de l’année dernière ». Au moment où certains craignent ou espèrent que le mouvement social en cours s'essouffle, le message passé à la place des Palmistes ne passe pas inaperçu.

Suivez l'info en temps réel
sur l'appli France-Guyane!

Télécharger