• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
SOCIETE

Blocage du Grand Port Maritime : une nouvelle mobilisation qui promet des tensions

S.R. Jeudi 7 Octobre 2021 - 14h04
Blocage du Grand Port Maritime : une nouvelle mobilisation qui promet des tensions
L'entrée du parking qui jouxte les locaux du Grand Port Maritime est bloquée depuis ce matin. - S.R.

 Plusieurs manifestants bloquent depuis ce matin une des entrées du Grand Port Maritime de Guyane. En parallèle, plusieurs secteurs de Cayenne sont la cible de coupures de courant intempestives occasionnées par les grévistes, selon la direction d’EDF.

 Ils annonçaient ce matin le même triptyque revendicatif : refus du pass sanitaire, de l’obligation vaccinale et des motifs impérieux. Des agents et salariés, pour la plupart syndiqués à l’UTG, prennent part depuis ce matin à une mobilisation également suivie en Guadeloupe et en Martinique. Si le mot d’ordre est inchangé, les lieux « stratégiques » de blocages choisis par les manifestants sont nouveaux. Dès 6h du matin, les protagonistes de la mobilisation ont bloqué l’entrée d’un parking destiné aux poids-lourds au niveau du port de Degrad-des-Cannes.

Philippe Lemoine, directeur général du Grand Port Maritime de Guyane, nous le confirmait ce matin : « aucun camion ne peut sortir du Grand Port Maritime. » Selon Gilles Beaudi, secrétaire de suivi de section au bureau central de l’UTG, « les camions n’ont pas pu entrer dès le matin. » Comme nous avons pu le constater sur place, aucun transporteur n’était en effet présent sur site, empêchant tout mouvement de contenairs. Une première depuis le début de l’année.



A la fin du mois d’août, l’UTG déposait un cahier de revendications en guise de préambule à la grève générale initiée début septembre. Selon les représentants syndicaux que nous avons interrogés, ces requêtes n’ont pas été étudiées et n’ont donné lieu à aucun échange.  

En marge de ces différents blocages, plusieurs secteurs de la zone Collery ont été privés d’électricité. Des « coupures intempestives » selon le cabinet du directeur d’EDF Guyane Michel Durant, qui seraient imputables aux « mouvements de grève du jour ». Plusieurs agents EDF participaient à la mobilisation devant le Grand Port Maritime ce matin. Ces derniers déplorent depuis début septembre la suspension des travaux de la Centrale du Larivot suite à une décision de justice.

Certains quartiers du centre de Cayenne auraient également été impactés par ces coupures ponctuelles, qui ne relèvent pas d’une panne générale, toujours selon le cabinet du directeur d’EDF en Guyane.

Sur le volet santé, la trentaine d'oganisations de la Caravane pour la liberté étaient également mobilisées devant le CHAR, principalement pour dénoncer l’obligation vaccinale. Au siège de la SGDE, à Cayenne, plusieurs agents syndiqués à l'UTG ont également débrayé dès ce matin. « Le dialogue social avec la direction a été rompu » selon le représentant du personnel, qui déplore l'absence de suites données au "cahier de revendications" présenté par l'UTG. 

A suivre sur www.franceguyane.fr.
 

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
24 commentaires

Vos commentaires

cloclo 10.10.2021

Arrêtez vos revendications complètement incohérentes...!
La population vous regarde tous sauter dans vôtre megalo-parano du "Je ne veux pas mais donnes moi!"
Partez de la Guyane qui est française et qui vous donne le boire ,le manger ,l'éducation même quand vous ne travaillez pas..
Allez vivre ailleurs, si la vie ici ne vous plaît pas...
Laissez la majorité de la population vivre sa Vie Française selon ses choix évolutifs ds la société francaise

Oui, nous sommes Francais en GUYANE FRANÇAISE

Partez!

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 11.10.2021
"claude francois"

vous etes du "mauvais coter de l'histoire" comme on dit...

Répondre Signaler au modérateur
balourou 09.10.2021
Bla-bla-bla

Bla bla bla…et les fossoyeurs continuent leur travail inexorablement avec satisfaction…????
Et pendant ce temps un président de la CTG qui inaugure les locaux de la maison Guyane parce qu’on a droit à l’excellence…et ces grands élus qui accourent pour l’inauguration à grandes pompes, petits fours et champagne sans faire un bilan de l’ancienne maison du tourisme dans le 17 eme qui a fermé faute d’animation et de de stratégie…encore la charrue avant les bœufs et de l’argent public facile à dépenser…misère!

Répondre Signaler au modérateur
anne.jolly.bonnet@gmail.com 08.10.2021
que de bêtises

la bêtise affligeante d'une poignée de guyanais qui pourrisses l'avenir de la GUYANE entre non vaccination et grèves permanente
me révolte tous les jours .
cette semaine salon du tourisme en métropole le président de la ctg prend la parole sur l'espoir d'accueillir des touristes (temps et argent perdus )avec le discours de la caravane de la liberté aux infos national les touristes ne vous dérangerons pas pour plusieurs années

Répondre Signaler au modérateur
cap40 08.10.2021
Fomenter...

Fomenter des causes perdues d'avance ...une spécialité des comiques guyanais qui permet au territoire de toucher le fond et de creuser encore...ah non j'oubliais "pou la Guyane déco..er!"

Répondre Signaler au modérateur
Nicolas Hory 08.10.2021
Methode de......

Méthode de voyous, des personnes faibles qui ne peuvent exister quand faisant le désordre pour ne pas dire autre chose !
Malheureusement la connerie n'a pas de vaccin, sauf des coups de matraques ou même la geôle, c'est tout ce qu’ils méritent. Cela serait cocasse de voir ces gens se transformer en cheval ou caïman, quoique que certain ont déjà une grande gueule, mais c'est tout ce qu'ils ont.
Pas mal de ces "autochtones" arrivent tout droit de métropole et essaient d'appliquer ce qu'ils ont vu en Seine Saint Denis ;))

Répondre Signaler au modérateur
g6d 08.10.2021

JJ5, ce sont plutôt la Guyane, la Guadeloupe et la Martinique qui auraient des difficultés à s'en remettre. Que deviendraient ses départements sans l'Etat ?

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 08.10.2021

gwada et madidina ils ont pas trop de resources mais nous Yana, on a une terre riche... Or, petrol, pierre precieuse, poisson, centre spacial... on pourrait etre un petit pays riche et heureux (example Brunei).

Répondre Signaler au modérateur
HIHIHI 08.10.2021

Seul pays a espérer de décoller en ce bloquant

Répondre Signaler au modérateur
HIHIHI 08.10.2021

Mobilisation créé par des professionnels (UTG, et collectifs)
et suivi uniquement par des professionnels (journalistes)

C'est ridicule

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
2 commentaires
Économie

Emploi en Guyane : 10 nouvelles offres pour vous

Samedi 2 Octobre 2021

13 commentaires
A la une
1 commentaire
3 commentaires
Société

Avril 1981 : Cayenne a soif

Marlène CLÉOMA ( m.cleoma@agmedias.fr) - Mercredi 8 Décembre 2021

 En ce premier trimestre de l’année 1981 les Guyanais font face à de nombreuses...

1 commentaire