Des infections nosocomiales au CHC ?
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
SANTE

Des infections nosocomiales au CHC ?

Ayodele GERMA / a.germa@agmedias.fr

 Les membres du Collectif Trop Violans ont manifesté ce matin contre "l'état d’insalubrité, d’infection et de détérioration du bloc opératoire" du CHC. Ils font état d'infections nosocomiales dont y auraient été victimes certains patients. Explications. 

 Munis de leur étendard et de banderoles aux slogans récriminatoires "Clara Dehors" ou encore "non au pass vaccinal", les militants du collectif Trop violans ont tenu, ce matin, un sitting devant l'hôpital de Cayenne. Si ces derniers mois, ils s'étaient plutôt illustrés par leur opposition au pass sanitaire et à l’obligation vaccinale, cette fois-ci, ce sont les conditions d’accueil des patients du CHC qui sont dans leur viseur. C'est Yvane Goua qui délivre la revendication du jour : « le fait que 4 blocs sur 6 soit fermés est inadmissible ! Nous dénonçons l’état d’insalubrité, d’infection et de détérioration du bloc opératoire du CHC », s’indigne la porte-parole du collectif. Et de poursuivre : « il y a des personnes intubées qui ont potentiellement été contaminées par des infections nosocomiales à travers l’outillage d’intubation".  Contactée plus tard par téléphone, la militante nous confirme qu' "au moins deux familles ont porté plainte et