Bilan de la mise en conformité de l'obligation vaccinale des professionnels de santé
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
COVID -19

Bilan de la mise en conformité de l'obligation vaccinale des professionnels de santé

Ayodélé Germa
Clara Debort, directrice de l'ARS et Thierry Joseph, directeur de la CGSS
Clara Debort, directrice de l'ARS et Thierry Joseph, directeur de la CGSS • AG

 L’agence Régionale de santé a fait un point sur la mise en application effective de l’obligation vaccinale des personnels de santé, ce mercredi après-midi. Cette synthèse comprend les chiffres des mises en conformité des libéraux conventionnés et non conventionnés, des entreprises de transport sanitaire, des étudiants en santé, des établissements et services de santé publics et privés, des ESMS, Ehpad et employeurs du secteur santé-social.

 Depuis le 15 septembre 2021, sauf contre-indication médicale reconnue, doivent se mettre en conformité avec l’obligation vaccinale, les personnels de santé, liés de près ou de loin au parcours de soin. Leur liste exhaustive est énumérée par la loi du 5 août 2021.
Entre le 17 septembre et le 15 octobre dernier, l’ARS a procédé à des contrôles dits pédagogiques. Mais depuis cette date, les personnels qui ne sont pas en conformité avec l’obligation vaccinale et qui, à défaut, n’ont pas fournit la preuve d’un rétablissement suite à une contamination de moins de 6 mois, sont suspendus de leur fonction et de leur rémunération. Une mesure incitative que les syndicats, notamment infirmiers, qualifient de « menace au portefeuille ».