Nahel Lama ne participera finalement pas aux élections législatives de juin prochain
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

Nahel Lama ne participera finalement pas aux élections législatives de juin prochain

jade Letard-Methon (j.letard-methon@agmedias.fr)
Nahel Lama était le candidat investi dans la première circonscription par le PSG.
Nahel Lama était le candidat investi dans la première circonscription par le PSG. • D.R.

La course aux élections législatives dans la première circonscription compte un candidat en moins. Cette fois-ci, c'est Nahel Lama qui arrête à cause d'une loi qui entrave sa candidature.

 « Je ne participerai pas aux élections du mois de juin ». Avec ces quelques mots Nahel Lama a mis fin à sa candidature aux élections législatives à venir dans un communiqué. Engagé dans la course pour la 1e circonscription, le candidat investi par le Parti Socialiste Guyanais dit ressentir un « sentiment d’injustice » mais aussi « prendre ses responsabilités ». Mais de quelle injustice parle-t-on exactement ? Celle relative à l’article LO 132 du code électoral, en vigueur depuis janvier, qui empêche notamment les cadres supérieurs des collectivités