Montsinéry-Tonnégrande contre Risquetout-Ouest : les abeilles contre-attaquent ?
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
FAITS DIVERS

Montsinéry-Tonnégrande contre Risquetout-Ouest : les abeilles contre-attaquent ?

Gaetan TRINGHAM (g.tringham@agmedias.fr)
Panneau indiquant une des ruches de l'apiculteur indirectement visé, aux abords de la piste Risquetout Ouest
Panneau indiquant une des ruches de l'apiculteur indirectement visé, aux abords de la piste Risquetout Ouest • DR

 Patrick Lecante ainsi que d’autres élus de Montsinéry-Tonnégrande ont porté plainte contre X suite à une attaque d’abeilles estimée comme volontaire sur la piste de Risquetout-Ouest samedi. Les échanges de la journée avaient pourtant été fructueux : d’où la surprise chez les agriculteurs de la piste en découvrant le dépôt de plainte lundi matin. L'apiculteur indirectement visé réplique.

 Nouvel opus dans la série Risquetout-Ouest contre mairie de Montsinéry-Tonnegrande. Après la boue jetée devant l’hôtel de ville fin mars dernier – et la plainte déposée par la commune en réponse – les abeilles contre contre-attaquent.

Ce samedi 7 mai, le maire, Patrick Lecante, accompagné de plusieurs de ses adjoints, se sont rendus sur la piste de Risquetout ouest. Ils ont répondu présents à un rendez-vous avec trois usagers de la piste : le chef coutumier M. Narcisse et les agriculteurs Mme Mocquard et M. Giraud. Les agriculteurs remontent la piste dans une voiture différente de celle des élus, M. Narcisse, lui, accompagne le maire. Sur le trajet, les élus sont pris par surprise lorsqu'ils se font attaqués par une ruche de ce qu’ils croient être des abeilles. Certains se font piquer à de nombreuses reprises. Aucun d'entre eux n'est gravement bléssé.

Selon Rosalie Mocquard, l’une des porte-parole des usagers de la piste, les élus