Les Républicains : un fauteuil pour trois
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

Les Républicains : un fauteuil pour trois

Kerwin ALCIDE
Léon Bertrand, ancien homme fort de la droite, ne figure pas parmi les candidats. Il ne serait plus membre du parti (photo d'archives)
Léon Bertrand, ancien homme fort de la droite, ne figure pas parmi les candidats. Il ne serait plus membre du parti (photo d'archives)

Trois candidats - Paulin Bruné, Louis Auguste et Bernard Finance - briguent le poste de président de la fédération locale du parti. À travers ces élections, le parti cherche à se reconstruire.

Une soixantaine de candidats s'est fait connaître pour les postes que les Républicains viennent d'ouvrir en interne. Une belle moisson qui montre, s'il en est besoin, que le parti de droite n'est pas mort en Guyane. Reste aujourd'hui que Frédéric Wolf, chargé de mission dédié à l'organisation de ces élections internes, doit jusqu'à demain valider l'ensemble de ces candidatures. Les Républicains de Guyane