Les Outre-mer aux avant-postes
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
POLITIQUE

Les Outre-mer aux avant-postes

FXG, à Paris
Le ministre des Outre-mer a été sollicité pour dire quel serait le programme ultramarin d’un nouveau quinquennat. - (Photo : F-X.G.)
Le ministre des Outre-mer a été sollicité pour dire quel serait le programme ultramarin d’un nouveau quinquennat. - (Photo : F-X.G.)

« L’Hexagone n’en est pas un. Aux quatre coins du globe, d’importantissimes confettis territoriaux décuplent la puissance française et la capacité du pays à influer sur le cours du monde. » C’est le point de vue éditorial que le magazine « Le Point » a choisi de défendre lors de l’événement intitulé « L’Outre-mer aux avant-postes », qu’il a organisé le 25 janvier à la maison de l’océan à Paris.

 Cette journée de conférences et de débats centrée sur le rôle des outre-mer français a été ouverte par Sébastien Lecornu, à l’image des assises des Outre-mer organisées en décembre dernier par la rédaction de Ouest-France.

Au programme, l’Indo-Pacifique, le climat, les RUP, l’aérien, le maritime, l’innovation, l’économie… En ouverture, le ministre des Outre-mer a été sollicité pour dire ce que serait le programme ultramarin d’un nouveau quinquennat. « Sujet sensible », a-t-il répondu. Il a préféré faire le bilan du mandat qui s’achève. La « promesse de libération » grâce à l’innovation, d’une « stratégie pour lever les blocages », le tout lancé sous le ministère d’Annick Girardin, est ébranlé par la crise climatique, (le cyclone Irma) avant d’être