Le candidat Macron se dit "sans tabou pour des évolutions institutionnelles"
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
PRESIDENTIELLES 2022

Le candidat Macron se dit "sans tabou pour des évolutions institutionnelles"

FXG, à Paris

A moins d’un mois du premier tour de la présidentielle, le candidat Macron s’est encore à peine livré sur ses intentions pour les Outre-mer. Il annonce pour bientôt la présentation d’un programme spécifique, territoire par territoire.

 Lors de sa première conférence de presse en tant que candidat, jeudi dernier à Aubervilliers, Emmanuel Macron a prévenu d’emblée qu’il ne pourrait aborder tous les sujets et que son programme pour les Outre-mer serait présenté ultérieurement : « Les différents projets pour les Outre-mer feront l’objet d’un programme par territoire. »

Ce n’est que lors de la séance de questions au candidat que France-Antilles/France-Guyane a pu le ramener sur le sujet des Outre-mer, rebondissant sur ses déclarations relatives à la situation de la Corse, pour laquelle il a insisté sur le retour au calme et la condamnation des violences. Alors quid de l’autonomie proposée à la Guadeloupe par Sébastien Lecornu en décembre dernier ? « Pas de tabou ! Je suis attaché à l’unité de la République. Je le dis parce que j’ai beaucoup lu ou entendu de commentaires politiques : l’autonomie n’a rien à voir avec l’indépendance ! Et il existe de l’autonomie dans la République ; la Polynésie française en est un bon exemple. Moi, j’ai toujours