Johanna Rolland : aux Antilles-Guyane, « il faut trouver des solutions pour adapter les réponses »
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

Johanna Rolland : aux Antilles-Guyane, « il faut trouver des solutions pour adapter les réponses »

C.B.

La maire de Nantes, directrice de la campagne présidentielle d'Anne Hidalgo, était l'invitée cette semaine de l'émission politique « Face aux territoires », diffusée sur TV5, en partenariat avec France-Antilles, France-Guyane, Nice-Matin et Ouest-France.

Evoquer les problèmes qui touchent les Français au plus près de leur lieu de vie, et pour nous en Martinique, en Guadeloupe et en Guyane. C'est l'ambition de « Face aux territoires », l'émission politique de Cyril Viguier sur TV5 Monde, en collaboration avec France-Antilles, France-Guyane, Nice-Matin et Ouest-France.
Cette semaine, l'émission a reçu Johanna Rolland, maire de Nantes, mais aussi directrice de la campagne d'Anne Hidalgo, candidatesocialiste à la présidentielle de 2022. Elle a évoqué les grands dossiers qui animeront la campagne et les convictions auxquelles elle croit.
 
« Adapter les réponses » aux Antilles
Interrogée sur la situation sanitaire et sociale aux Antilles et en Guyane, elle répond : "Oui, il faut trouver des solutions pour adapter les réponses. Notre république, elle est une et indivisible, c'est très important. Mais elle n'est pas uniforme. A titre personnel, je suis plutôt pour la vaccination obligatoire, mais sur ces territoires, si une part d'adadaptation, de différenciation, permet d'avancer, je crois qu'il faut tenter une approche pragmatique". "Il faut partir des réalités de terrain, l'Etat ne peut pas décider tout seul. Allons d'abord chercher la voix de ceux qui sont sur le terrain, des élus des organisations syndicales pour trouver de réponses, trouver de remèdes pour une situation préoccupante".