Santé/éducation : où en sont les accords de Guyane
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
ACCORDS DE GUYANE

Santé/éducation : où en sont les accords de Guyane

Jade LETARD-METHON, j.letard-methon@agmedias.fr
Le Centre Hospitalier de Cayenne a bien été aidé au moins à hauteur de 20 millions d’euros pour le règlement de ses fournisseurs - Archives France-Guyane
Le Centre Hospitalier de Cayenne a bien été aidé au moins à hauteur de 20 millions d’euros pour le règlement de ses fournisseurs - Archives France-Guyane

Nous poursuivons notre dossier sur les accords de Guyane, cinq ans après leur signature, avec le volet santé/éducation.

SANTE

• Abandon du projet de cession du CMCK (Centre Médico-Chirurgical de Kourou) en faveur d’un projet d’établissement qui s’inscrit dans le domaine public.

A ses débuts, en 1965, le Centre Hospitalier de Kourou est un petit centre de premiers secours qui soigne les personnels de la base spatiale ainsi que les habitants de Kourou, qui ne dépassent pas le millier. Il se transforme au fil des ans et devient un hôpital tantôt géré par l’Association Médico-Chirurgicale de Kourou puis par la Croix-Rouge française. En 2017, le personnel rentre en grève pendant plusieurs mois pour lutter contre le projet de vente à acheteur privé : il est plutôt question pour eux d’envisager la transition vers le public.

Dès avril 2017, la direction du CMCK annonça que l’hôpital passerait dans le domaine public - © D.R


Premier des accords sur la santé, la mise en place du processus ne se fait pas attendre puisque la direction du CMCK annonce dès avril 2017 que l’hôpital passera bien dans le domaine public.

Finalement, le CMCK devient le CHK à compter du 1er janvier 2018.

Ce changement entraîne son lot de conséquence puisque de nombreux départs sont à constater.

De plus, le Centre Hospitalier de Kourou, à l’inverse...