Un an de prison et une interdiction de présence à Matoury pour le cambrioleur
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
FAITS DIVERS

Un an de prison et une interdiction de présence à Matoury pour le cambrioleur

P.R.
Une maison de La Levée avait été cambriolée en août. Le voleur a été arrêté ce week-end et placé en détention.
Une maison de La Levée avait été cambriolée en août. Le voleur a été arrêté ce week-end et placé en détention. • ©ARCHIVES FG

Une maison de La Levée avait été cambriolée en août. L'un des voleurs a été arrêté ce week-end et placé en détention.

 Le 12 août dernier, une résidence du chemin de la Levée  à Matoury se faisait cambriolée. Pendant l'absence des propriétaires, deux hommes se sont introduits par effraction et ont dérobé de nombreux biens aux victimes. Selon les images de vidéosurveillance que France-Guyane a pu consulter, les deux cambrioleurs étaients armés de sabre et équipés de cordes. 

Les investigations réalisées par les gendarmes de la brigade territoriale autonome de Matoury ont permis d'identifier les auteurs des faits.

L'un d'eux, du nom de Benanias Gomes, a été interpellé samedi (17 septembre) par les gendarmes du peloton du surveillance et d'intervention de la compagnie de Matoury et placé en garde-à-vue, il a été présenté hier - dimanche - au magistrat.

L'auteur du cambriolage, connu pour des faits similaires (en 2017, il avait déjà été condamné à de la prison pour avoir cambriolé l'école de sa fille...), est condamné à un an de prison avec mandat de dépôt et une interdiction de présence sur la commune de Matoury pendant 5 années à sa sortie de détention. Il sortait récemment d'une peine de 15 mois de prison... Son complice est toujours recherché. 

Le cambrioleur est passé en comparution immédiate sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC). Il a donc plaidé coupable. La procédure de CPRC prévoit une peine d'emprisonnement dont la durée ne peut être supérieur à trois ans.

•  Mise à jour (20.09.22) :

Le deuxième cambrioleur, Nildo Santos, âgé de 20 ans, s'est rendu aux autorités suite à la condamnation de son complice. Il a été jugé en comparution immédiate ce mardi. Il a été condamné à 8 mois de prison avec sursis, après avoir lui aussi plaidé coupable. 


Des maisons illégales sont en cours de destruction à la Levée. La gendarmerie verrouille le secteur. • (TF)