Sinnamary : prison ferme pour les incendiaires

Sinnamary : prison ferme pour les incendiaires

T. F.
Les incendiaires de la gendarmerie de Sinnamary ont été condamnés à des peines de prison ferme (SL)
Les incendiaires de la gendarmerie de Sinnamary ont été condamnés à des peines de prison ferme (SL)

Trois des quatre jeunes adultes impliqués dans deux incendies volontaires à Sinnamary le 19 août, dont un déclenché dans un local à gasoil de la gendarmerie, ont été condamnés à des peines de prison allant de 6 mois à 2 ans.

« Mais vous avez un problème! » Après quelques minutes face aux trois prévenus, le président du tribunal ne tient plus. L'absence de repentance et l'apparente indifférence de ses jeunes interlocuteurs au moment d'évoquer les faits pour lesquels ils comparaissent devant le tribunal exaspèrent le juge. Le 19 août, deux des prévenus, accompagnés d'un mineur de 17 ans, se sont introduits chez le commandant de la brigade de gendarmerie de Sinnamary pour commettre un vol avant d'incendier l'habitacle de sa voiture. Quelques minutes plus tard, les trois comparses...

Suivez l'info en temps réel
sur l'appli France-Guyane!

Télécharger