Quatre acteurs de l’insertion dévalisés
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

Quatre acteurs de l’insertion dévalisés

"Ils ont trafiqué les fils du boitier pour ouvrir le portail et ont réussi à rentrer", explique Maxime Roditis, animateur de l'atelier Kaz à vélo
"Ils ont trafiqué les fils du boitier pour ouvrir le portail et ont réussi à rentrer", explique Maxime Roditis, animateur de l'atelier Kaz à vélo • ANGELIQUE GROS

Kaz à vélo, Adie, Ancrage et le Geiq multisectoriel ont été victimes d’un nouveau cambriolage ce weekend. Les locaux sont hors d’usage et les associations anticipent leur déménagement.

Œuvrer dans l’insertion professionnelle ne permet d’échapper à la malveillance de braqueurs et des vandales. C’est la conclusion que peuvent tirer les associations Ancrage, Adie et le Geiq multisecteur ainsi que la Kaz à vélo, un atelier participatif d’auto-réparation de vélo. Leurs locaux, situés lotissement Calimbé, cité Cabassou, à Cayenne, ont été cambriolés ce week-end. C’est la deuxième fois quinze jours. De nombreuses dégradations ainsi que des vols de divers