La Semaine Guyanaise : une « relaxe générale » en appel qui ne clôt pas l'affaire
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

La Semaine Guyanaise : une « relaxe générale » en appel qui ne clôt pas l'affaire

D. ST.-J.

Suite aux poursuites lancées par Joëlle Prévot-Madère, La Semaine guyanaise est relaxée en appel des accusations de diffamation.

Le mercredi 1er février dernier, la cour d'appel examinait le dossier de plaintes déposé par Joëlle Prévot-Madère à l'encontre de La Semaine guyanaise suite à un article paru dans son édition