Orpaillage illégal : le poste de contrôle fluvial sur l’Approuague en service
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

Orpaillage illégal : le poste de contrôle fluvial sur l’Approuague en service

La rédaction
Le poste de contrôle devrait permettre de bloquer en partie les orpailleurs illégaux qui traversent l'Approuague.
Le poste de contrôle devrait permettre de bloquer en partie les orpailleurs illégaux qui traversent l'Approuague.

Afin de fendre l’itinéraire fluvial de l’est guyanais le plus emprunté par les orpailleurs illégaux, à hauteur du saut Tourépé sur l'Approuague, un poste de contrôle est en service depuis deux semaines.

En moyenne, 7 à 10 tonnes d’or sont illégalement exfiltrés de Guyane chaque année, et les chiffres ont du mal à baisser.  La décision de mettre un poste de contrôle au Saut Tourépé remonte à 2021. L’objectif était de bloquer le principal circuit des “garimpeiros” sur le fleuve Approuague.  Les travaux ont commencé le 21 novembre dernier et ont duré deux jours. 60 personnes, dont “ gendarmes, ingénieurs civils, légionnaires et sapeurs-pompiers", ont été mobilisées pour qu’il soit en service dès le 23 novembre.

Pour rappel, le député Jean-Victor Castor, au parlement, en octobre dernier. avait assuré que "la lutte contre l'orpaillage illégal et la pollution des eaux est une priorité pour ce territoire et doit l'être pour ce gouvernement. On regarde ce sujet avec beaucoup d'attention”.