Tourisme local : trop cher ?

Tourisme local : trop cher ?

A.V.
Chez les professionnels, on creuse l'idée d'un tarif résident, avec un créneau : « les périodes où il n'y a pas beaucoup de monde » (AV)
Chez les professionnels, on creuse l'idée d'un tarif résident, avec un créneau : « les périodes où il n'y a pas beaucoup de monde » (AV)

Et si le budget vacances était plus léger l'an prochain ? L'idée de proposer des tarifs préférentiels pour développer le tourisme local fait son chemin chez certains prestataires.

Après des vacances paradisiaques à Tahiti, Mathieu est de retour au pays. Mais à peine arrivé, il pense à ses prochains congés. Cette fois-ci, le Matourien pourrait bien rester en Guyane.
Mais devant l'offre touristique proposée, il est perplexe : « A Tahiti, tout le monde propose des tarifs préférentiels aux résidents. Je me suis toujours demandé pourquoi il n'y en a pas en Guyane. » L'homme n'est pas le seul à s'être interrogé. « La question du tarif résident, moi aussi je me la suis posée, indique Sylvie Désert, présidente du Comité du tourisme de la Guyane (CTG). Depuis que je suis arrivée (en mars 2010, NDLR), on ne s'est pas trop bousculé sur ce sujet parce qu'on finissait d'appliquer la politique de l'ancien président. En fait, notre véritable première année, c'est 2011 et on a plutôt travaillé sur des questions de mises aux normes, d'eau en site isolé, d'hébergement... Mais cette question du tarif...

Suivez l'info en temps réel
sur l'appli France-Guyane!

Télécharger