Quels leviers locaux contre la hausse du prix du carburant?
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
ECONOMIE

Quels leviers locaux contre la hausse du prix du carburant?

Ayodele GERMA / a.germa@agmedias.fr
Thibault Lechat-Véga, porte-parole de la majorité au sein de la CTG
Thibault Lechat-Véga, porte-parole de la majorité au sein de la CTG

 Depuis vendredi dernier, les prix du pétrole sont en chute libre, plongeant de 10% par rapport à la clôture de la veille. Une baisse qui s’explique par le risque que fait peser sur la demande d'or noir, le nouveau variant Omicron. Le prix du baril de Brent évolue de nouveau autour des 73 dollars, après deux mois de hausse des cours. En Guyane, cette hausse s’était répercutée sur les prix à la pompe : 1,87 euros le litre de sans plomb et 1,65, le litre de Gazole. Une augmentation d'une quarantaine de centimes sur le litre de sans plomb par rapport à 2020. Cours mondiaux du brut et augmentation du prix à la pompe, semblent donc intimement liés. Localement, plus de 30% du prix du carburant sont perçus sous forme de taxes par la Collectivité et l'État. On peut logiquement s'attendre à leur pouvoir d'influence sur les prix du carburant à la pompe. Mais pour Thibault Lechat Vega, porte-parole de la majorité à la CTG, baisser ces taxes handicaperait grandement l'action locale des collectivités. 

 Durant ce mois de novembre, les taxes des collectivités représentaient près de 39% du prix du sans-plomb et 30% du prix du gazole. Même si elles sont plus élevées en Guyane que dans les Outre-Mer voisines, ce ne sont pas elles qu'il faut pointer du doigt, défend l'élu : "chez nos voisins, l’économie est plus diversifiée et plus développée. Les collectivités peuvent ainsi récupérer plus d’octroi de mer et ont plus de fiscalités locales.
En Guyane, nous avons une économie plus bourgeonnante. D’où la réalité : nous avons peu de source de financement locale pour la collectivité. Contrairement aux Antilles, nous gagnons chaque année en population. Nous devons donc construire des collèges, des lycées