Macron a les clés de la montagne d'Or
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

Macron a les clés de la montagne d'Or

Karin SCHERHAG
Le ministre de l'Économie a visité la carothèque, installée à camp Citron. Il n'a pas hésité à mettre la main à la pâte et s'est essayé à la découpe de carottes géologiques. Des forages ont actuellement lieu à Boeuf Mort, à 500 mètres de la montagne d'Or (ci-dessous) (KS)
Le ministre de l'Économie a visité la carothèque, installée à camp Citron. Il n'a pas hésité à mettre la main à la pâte et s'est essayé à la découpe de carottes géologiques. Des forages ont actuellement lieu à Boeuf Mort, à 500 mètres de la montagne d'Or (ci-dessous) (KS)

Emmanuel Macron s'est rendu hier au pied de la montagne d'Or pour y découvrir le projet minier de la société canadienne Colombus Gold. Si rien n'est encore signé, le ministre de l'Économie s'est montré sensible à ce « projet qui se veut exemplaire » .

La montagne d'Or, dans l'Ouest guyanais, est bien connue des orpailleurs. Exploitée depuis le XIXe siècle, la zone semble pourtant n'avoir pas livré tous ses trésors. L'entreprise canadienne Colombus Gold, l'un des leaders mondiaux de l'industrie aurifère, l'a bien compris. En 2010, elle rachète la société guyanaise Sotrapmag, titulaire de la concession jusqu'en 2018. Objectif : développer ici un ambitieux projet d'extraction d'or. Un investissement de 500 millions d'euros sur treize ans et à la clé, la création d'environ 400 emplois directs.
En perçant une mine à ciel ouvert dans la montagne (un trou béant long de 2,5 kilomètres, large de 600 mètres et profond de 200 mètres), le géant canadien espère produire dès 2020 pas moins de 7, 3 tonnes d'or par an. Les premières études de sol estiment à 6 milliards de dollars la valeur du gisement. Mais pour faire main basse sur la montagne d'Or qui porte décidément bien son nom, il faudra convaincre le gouvernement français de donner son feu vert à la réalisation d'un tel projet. Et en premier lieu, à Emmanuel Macron, présent sur place hie