Deuxième médaille d'or pour le Miel de Macouria
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
ECONOMIE

Deuxième médaille d'or pour le Miel de Macouria

Ayodele GERMA / a.germa@agmedias.fr

 Pour la deuxième fois de son histoire, la miellerie de Macouria a obtenu la médaille d'or dans sa catégorie au Salon international de l'agriculture, qui s'achève ce 6 mars à Paris. Une fierté pour l'apiculteur Nicolas Hibon qui affirme n'avoir pourtant jamais été invité à exposer lors de ces salons. 

Voici l’Apis Mellifera Scuttellata. L’abeille sauvage de Guyane, arrivée par le Brésil il y a 70 ans. « C’est le nom de l’abeille africanisée : avec une souche en partie africaine. C’est pour ça qu’elle se plait en Guyane; elle retrouve le même biotope de la zone tropicale humide. Elle est arrivée ici, et elle s’est très bien adaptée. Alors que l’abeille de métropole, elle ne sait pas se défendre face aux prédateurs », pédagogise Nicolas Hibon, gérant de la miellerie de Macouria et heureux lauréat de la Médaille d’or, dans sa catégorie, au salon international de l’agriculture de Paris. Cette victoire, dit-il, il la doit à la nature guyanaise et à ces abeilles remarquables. L’apiculteur est un habitué du fait : c’est la deuxième médaille d’or pour sa miellerie, en plus d’une médaille d’argent puis de bronze remportées