De timides avancées et des projets avortés : l'Etat tire le bilan des accords de Guyane dans le tourisme
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
Tourisme

De timides avancées et des projets avortés : l'Etat tire le bilan des accords de Guyane dans le tourisme

Gérôme GUITTEAU ; g.guitteau@agmedias.fr
Le site des Abattis Cottica se situe à environ deux heures de pirogue du bourg de Papaïchton (DR/Deal)
Le site des Abattis Cottica se situe à environ deux heures de pirogue du bourg de Papaïchton (DR/Deal)

La préfecture fait le point sur les accords de Guyane. Dans le cadre des accords thématiques, sept mesures ont été actées pour le secteur du tourisme en 2017. Qu'en-est-il aujourd'hui?

  L'activité touristique ne décolle pas en Guyane malgré des efforts répétés depuis au moins quarante ans et la décentralisation. Infrastructures, prix du billet, formation, choix politique des cibles des campagnes promotionnelles... la liste à la Prévert des écueils que subit le tourisme chez nous est longue.
  Pourtant, la préservation de la biodiversité, de nos espaces, dans le contexte de la sixième extinction des animaux et du dérèglement climatique ne peuvent que rendre attractif notre territoire.
  L'éco-tourisme s'est installé dans les mentalités. Cette volonté de s'éloigner du tourisme de masse et de respecter l'environnement est la carte à jouer. Jean-Luc Le West, le vice-président délégué au développement économique et au tourisme de la Collectivité territoirale en a conscience. Il soutient les projets...