En images : le festival des accras à Paris a connu un beau succès
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

En images : le festival des accras à Paris a connu un beau succès

Alfred Jocksan

La 6ème édition du festival des accras s'est déroulée durant trois jours, du 16 au 18 septembre, au bois de Paris-Vincennes, au Parc Floral de Paris. Autour du thème, « Kréyol en fête », les restaurateurs présents ont présenté des plats et des menus autour des accras.

Festival des accras « Kréyol en fête » © Alfred Jocksan

Festival des accras « Kréyol en fête » © Alfred Jocksan

Festival des accras « Kréyol en fête » © Alfred Jocksan

Festival des accras « Kréyol en fête » © Alfred Jocksan

Festival des accras « Kréyol en fête » © Alfred Jocksan

Festival des accras « Kréyol en fête » © Alfred Jocksan

Festival des accras « Kréyol en fête » © Alfred Jocksan

Festival des accras « Kréyol en fête » © Alfred Jocksan

Festival des accras « Kréyol en fête » © Alfred Jocksan

Festival des accras « Kréyol en fête » © Alfred Jocksan

Festival des accras « Kréyol en fête » © Alfred Jocksan

La fête de la gastronomie du monde créole est organisée depuis six ans par l'Académie de l'art culinaire du monde créole en collaboration avec le Cercle gastronomique des chefs créoles pour faire découvrir la richesse de la cuisine créole. Un « Kréyol en fête » ouvert sur le plaisir et la créativité, la partage et la convivialité et sur le monde.

Le Kréyol en fête s'est déroulé sur le lieu où se trouvait, le jardin d'Agronomie Tropicale et les vestiges des zoos humains au siècle dernier, le bois de Vincennes.  Dans cet espace, les effluves d'accras des Antilles, de la Guyane, d'Espagne, du Portugal, ont attiré des milliers de visiteurs pendant trois jours.

Ces petits beignets frits à la morue dessalée, aux herbes, aux épices, plus ou moins relevés, aux légumes, au giraumon, au malanga, aux petits choux chine, aux crevettes, aux langoustes, ont fait le bonheur des palais des consommateurs parisiens.

Affluence record

Bien avant l'ouverture de la foire gastronomique, une vingtaine d'exposants avaient déjà un carnet de commandes bien rempli et des livraisons en attente.

Cette dégustation d'une petite part de la cuisine créole a été élaborée de manière gastronomique sur les conseils du chef, Ludovic Robar, grand artisan du Cercle gastronomique des chefs créoles. Avec passion, il a animé des ateliers pour enfants et adultes.

Ces trois jours de fête ont connu une affluence record. Les organisateurs, à l'image du président Georges Garnier, envisagent déjà d'agrandir l'espace pour proposer plus de confort aux visiteurs, avec des ateliers, des masters class, la mise en place d'un stand sur les livres de recettes de la gastronomie créole, un espace conseil et des ateliers de dégustation en immersion.