Deux artistes guyanais à la Biennale de Dakar
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
EN IMAGES

Deux artistes guyanais à la Biennale de Dakar

Pierre Demonchaux, plasticien et éco-designer, s’est rendu avec son ami Ronan Liétar, artiste photographe, à la quatorzième édition de la Biennale de Dakar. Cette année, 59 artistes et collectifs d’artistes sont attendus et un peu de Guyane y était présente.

Exposition des portraits sur tôle de Ronan Liétar

Pierre Demonchaux et les artisans fondeurs du quartier Rebeuss, à Dakar, lors de la fabrication des sculptures

Une des fleurs du mal en matériel recyclé du plasticien Pierre Demonchaux qui reprend la citation de Baudelaire : “ Nous avons dit souvent d’impérissables choses.”

“ Les Fleurs du Mal ” vue par Pierre Demonchaux

“ Cette beauté, sombre comme le fer, est de celles que forge et polit l’Enfer.” Baudelaire et Demonchaux se réunissent à Dakar lors de la Biennale de Dakar de mai à juin 2022.

Créer, imaginer et inventer afin de forger un nouveau destin, c’est le thème de 2022 de ce festival qui a acquis une notoriété internationale. La Biennale de Dakar est l’une des principales manifestations d’art contemporain sur le continent africain.

Pierre Demonchaux, plasticien et éco-designer, qui possède un atelier sur la commune de Macouria, le fameux PK 13, a décidé d’aller partager son art avec les Sénégalais. Il s’est donc rendu à cette quatorzième édition...