Ti Coco, la clarinette du facteur

Ti Coco, la clarinette du facteur

MINOS
Rodrigue Rémy, alias Ti Coco, et sa clarinette (Minos)
Rodrigue Rémy, alias Ti Coco, et sa clarinette (Minos)

Premier des ventes du carnaval avec Saveurs d'antan, Rodrigue Rémy en est à son second album. Ce jeune clarinettiste, facteur de profession, revisite une certaine forme de musique qui revient au goût du jour. Portrait.

Les amoureux de musique traditionnelle, aussi bien d'écoute que de danse, ont été servis en ce début d'année. Rodrigue Rémy, connu sur le surnom de Ti Coco, a réussi son second album. Quand il nous a reçus à son domicile, il avait sur les bras son jeune fils, Au bonheur Isaeh, qui a été son premier essai avec Tradisyon. Cette seconde production, intitulée Saveurs d'antan, est une revisitation et un voyage dans le temps et le tempo d'un instrument, qui reste un des éléments phares de la musique de notre région. « J'ai débuté à quinze ans. Mes parents me voyaient toujours avec une flûte depuis petit et m'ont proposé de rentrer à l'école de musique. Je suis de la génération de Karim Weimert avec qui j'ai commencé, Yannick Lanou et Ho Yock Kui, le trompettiste des Blue Stars. Le père de Lanou donnait...

Suivez l'info en temps réel
sur l'appli France-Guyane!

Télécharger