L’affaire Green Parrot en cassation
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
Martinique

L’affaire Green Parrot en cassation

L’affaire Green Parrot, mettant en cause pour faux et prise illégale d’intérêt Alfred Marie-Jeanne, alors président du Conseil régional de Martinique, sa fille Maguy et le compagnon de cette dernière, Mark Frampton, rebondit à la Cour de cassation.

La plainte pour faux déposée par Alfred Marie-Jeanne et sa fille en juillet 2016 contre l’ancien procureur de Fort-de-France (Martinique), Éric Corbaux a atterri devant la juridiction suprême. Cette plainte avec constitution de partie civile vise le courrier du procureur réquisitionnant la police judiciaire pour enquêter sur l’affaire Green Parrot. Il est daté du 20 avril 2010 et porte un tampon de réception par la police en date du 21 mars 2010. Mais dans le dossier judiciaire, une copie de ce courrier porte de façon manuscrite la date du 19 mars 2010... Le juge d’instruction parisien, sans même avoir procédé à l’audition de la partie