Lettre ouverte à Juliette Daniel de Tolenga

En repérages pour mon film Le caïman d'or, je tiens à te remercier pour les quatre jours et quatre nuits passés dans ton lodge Tolenga. Loin de toutes les rumeurs qui remontent du fleuve Maroni et qui échouent lamentablement sur les sauts, tu accueilles comme peu savent le faire, les touristes et aventuriers de cette Guyane toujours envoûtante.
Qualité, travail, efficacité, entre tes élèves et tes touristes tu gères, malgré les « empêcheurs de naviguer » en rond sur ce magnifique...

France-Guyane 153 mots - 17.06.2010
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir