UTG-EDF : l'affaire renvoyée au 27 juin

UTG-EDF : l'affaire renvoyée au 27 juin

D.St-J.

CORRECTIONNEL. L'accès au tribunal était placé sous haute surveillance hier. Les militants UTG étaient retenus en bas des escaliers menant à la salle d'audience ou cinq syndicalistes devaient comparaître.

Pas moins de dix policiers dans la salle des pas perdus bloquaient hier matin l'accès à l'étage où devait se tenir l'audience correctionnelle. Un ultime barrage après un premier filtrage à la grille extérieure du palais de justice. Motif de ce déploiement de force, la comparution de cinq délégués de l'UTG d'EDF poursuivis pour « arrestation, enlèvement, séquestration et refus de prélèvement d'ADN»,...

Suivez l'info en temps réel
sur l'appli France-Guyane!

Télécharger