Les poissons d'avril manquent à l'appel

Les poissons d'avril manquent à l'appel

D. B.

Sur fond de baisse de la pêche due à une mer capricieuse, les pensionnaires du Mir ont du mal à trouver du poisson à vendre.

« Il n'y avait qu'un bateau ce matin, et tout était déjà parti dès cinq heures ». Ce vendeur installé au Mir à Cayenne doit se lever de plus en plus tôt pour trouver du poisson. La faute à une pêche décevante depuis quelques mois, dans une période pourtant traditionnellement prolifique. «Normalement après Pâques, la mer se calme mais là, elle a maintenu son rythme de croisière et le poisson reste au large », constate le vendeur. « Ma production de ce début...

Suivez l'info en temps réel
sur l'appli France-Guyane!

Télécharger