Grand remaniement ministériel
SURINAME

Grand remaniement ministériel

R.V-H.
Le parlement surinamais devra travailler de concert avec le nouveau gouvernement afin de sortir le pays de la crise, objectif fixé par le président (photo archives)
Le parlement surinamais devra travailler de concert avec le nouveau gouvernement afin de sortir le pays de la crise, objectif fixé par le président (photo archives)

« Ce ne sera pas facile. » Tels ont été les premiers mots du président surinamais Désiré Bouterse lors de la désignation de son nouveau gouvernement. Ce remaniement avait été annoncé dès la fin 2016. À la surprise générale, le ministère du Transport, de la Communication et du Tourisme cessera d'exister.

Cinq anciens ministres ont dû céder leurs places dans la nouvelle équipe qui vient d'être désignée après le remaniement ministériel.
Un changement que le président surinamais Désiré Bouterse jugeait nécessaire, après une période de mécontentement, lié notamment au fonctionnement de certains ministères.
La...

Suivez l'info en temps réel
sur l'appli France-Guyane!

Télécharger