Être journaliste à Port-au-Prince

Être journaliste à Port-au-Prince

A. V.

Après plusieurs jours de tensions, le calme règne dans la capitale haïtienne. En apparence seulement.

« Il règne à Port-au-Prince un calme précaire ». En une phrase, Vario Sérant, directeur de l'information à Télé Haïti, et président du Club de la presse local donne la température.
8 Le Premier ministre Jacques-Edouard Alexis a été destitué et pour calmer les tensions, le président René Préval a annoncé une...

Suivez l'info en temps réel
sur l'appli France-Guyane!

Télécharger