Matoury ville solidaire, sportive, une et plurielle
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

Matoury ville solidaire, sportive, une et plurielle

Bernard DORDONNE

Pour sa traditionnelle fête patronale, Matoury a mis les petits plats dans les grands. Serge Smock a tenu à ce que la deuxième fête de la Saint-Michel qu'il organise en tant que maire soit placée sous le signe de l'unité et de la diversité. Depuis lundi dernier et ce jusqu'à hier, les activités organisées ont été denses et innovantes. Cette année, en plus du traditionnel pèlerinage, les organisateurs ont proposé un panel d'activités sportives et de nombreux artistes locaux ont exposé leurs oeuvres. Un seul mot d'ordre répété inlassablement par la municipalité : « Matoury est une ville solidaire, sportive, une et plurielle. »

La cérémonie de récompense des clubs performants a permis de mettre en exergue plusieurs dirigeants. Yohan Robin de Matoury 88 basket reçoit la médaille de la ville des mains du maire, Serge Smock.

Le traditionnel pèlerinage de la Saint-Michel a drainé de nombreux pèlerins.

Les quatorze équipes à avoir participé au tournoi de futsal ont effectué de belles prestations. Au final, c'est Kourou qui l'emporte, suivi par Papaïchton. L'équipe de Matour y complète le podium et sauve l'honneur.

Xavier Bresseleur, dirigeant de club et Anthony Bonnetet, un jeune de la Croix du Sud, sont récompensés par Didier Silighini, adjoint au maire.